Portugal

Petit pays riche de 800 ans d'influences diverses (Celtes, Romains, Maures, chrétiens...), cuisine simple et savoureuse, une capitale Lisbonne en plein changement et des petits villages aux modes de vie encore traditionnels, venez découvrir le Portugal 

Lisbonne, Serra da Estrela
circuit accompagné
Prochain départ : 05/05/2018
Autre mois de départ :
Durée : 8 jours
À partir de
990 €
*hors aérien
Type :
balade, circuit, immersion
Public :
tout public
Vous aimerez : La découverte de Lisbonne autrement avec les accompagnateurs alternatifs - Les paysages et les charmants petits villages traditionnels de la Serra da Estrela

GÉOGRAPHIE

Le Portugal est un pays du sud de l’Europe, limitrophe de l’Espagne, d’une superficie de 92 358 km2. Il a une forme allongée avec, au nord, un paysage de montagnes et, au centre et au sud, des plateaux fertiles et des plaines. Le point culminant du pays est, sur le continent, la Serra da Estrela, qui s’élève à 1 993 mètres. Longé à l’ouest et au sud par l’océan Atlantique, le littoral portugais s’étend sur 1 230 kilomètres. Les îles des Açores et de Madère, toutes deux régions autonomes, se trouvent respectivement à environ 1450 km et 973 km à l’ouest des côtes. Le Portugal compte de nombreuses aires protégées dont 12 parcs naturels, 9 réserves naturelles et un parc national, celui de Peneda-Gerês à l’extrême nord du pays.
 

HISTOIRE 

Dates importantes
  • IIème siècle av. J .C : Occupation romaine
  • Vème siècle : Occupation par les Wisigoths
  • 711 : Conquête par les Maures. La péninsule ibérique est occupée par les Maures, musulmans, pendant cinq siècles. Cette occupation a laissé de nombreuses traces notamment dans l’architecture, la cuisine et l’art.
  • 1139 : Victoire des Chrétiens sur les Maures et début de la Reconquête
  • 1143 : Naissance du royaume de « Portucale » (premier roi : Afonso Henriques)
  • 1498 : Découverte de la Route Maritime des Indes par Vasco de Gama. Création de comptoirs commerciaux. Au XVIème siècle, le Portugal est le premier empire colonial du monde, devant l’Espagne.
  • 1580 : Annexion du Portugal par Felipe II d’Espagne
  • 1640 : Restauration de l’indépendance du Portugal
  • XIXe siècle : Conquêtes coloniales en Afrique (Angola, Mozambique, Cap-Vert, Guinée et Sao Tomé et Principe). Indépendance du Brésil en 1822
  • 1910 : Abolition de la Monarchie et proclamation de la première République. Séparation entre l’Eglise et l’Etat
  • 1926 : Coup d’Etat militaire
  • 1933 : Instauration de la dictature de l’ « Estado Novo » (État Nouveau) par Antonio de Oliveira Salazar
    Salazar avait été nommé président du Conseil par le général Oscar Carmona, président de la République sous le régime militaire, en 1932. Salazar écarte tous les généraux et s’octroie les pleins pouvoirs en instaurant une nouvelle constitution l’année suivante. Sa devise est alors « tout pour la nation, rien contre la nation » et le parti de l’Union nationale s’impose comme parti unique. Les syndicats et grèves sont interdits. Les cinq piliers du régime définis en 1936 par Salazar sont « Dieu, la famille, le travail, la patrie et l’autorité ».
    Le régime de l’Estado Novo est influencé par l’idéologie fasciste italienne mais restera neutre lors du deuxième conflit mondial. Des organisations créées dans les premières années du régime sur le modèle fasciste (Jeunesse Portugaise, milice de La Légion Portugaise, police politique, etc.) seront supprimées dès 1945 et les mouvements internes se revendiquant des fascismes italien ou allemand seront réprimés. La dictature durera plus de 40 ans, de 1933 à 1974, date à laquelle elle est renversé par la Révolution des Œillets. 
  • 1974 : Révolution des Œillets. Fin de la dictature
    Le 25 avril 1974, un coup d’Etat militaire renverse le gouvernement de Salazar avec le soutien de la population qui manifeste dans les rues de Lisbonne. Les militaires à l’origine de ce coup d’Etat s’étaient progressivement radicalisés en réaction aux guerres menées par le Portugal contre les indépendantistes dans ses colonies. De plus, la misère, les privations de liberté et le conservatisme moral ont fini de convaincre la population de la nécessité de renverser le régime. La chute de la dictature portugaise marque le début de la démocratisation des pays du sud de l’Europe : l’Espagne et la Grèce suivront. La particularité de ce coup d’État est qu’il ne sera pas suivi par l’instauration d’un régime autoritaire mais démocratique, avec la mise en place d’un régime civil et non militaire. Les libertés sont rétablies et les prisonniers politiques libérés. Les colonies d’Afrique et d’Asie gagnent leur indépendance dans les mois et l’année qui suivirent. Mario Soares, secrétaire général du parti socialiste, exilé en France sous la dictature, rentre au Portugal et est élu président de la République pour la première fois en 1986.
  • 1986 : Adhésion du Portugal à la Communauté Économique Européenne (CEE). Libéralisation de l’économie.
  • 1999 : Adhésion à la zone euro
     
  • 2011 : Crise économique. Démission du gouvernement de José Socrates. Aide du FMI et de l’UE (78 milliards d’euros).

ÉCONOMIE

L’économie portugaise s’est libéralisée et modernisée à partir de la fin des années 1980 et l’entrée du pays dans la CEE. De grands investissements ont été réalisés dans les infrastructures grâce aux fonds alloués par l’UE. Autrefois majoritairement agricole, l’économie s’est diversifiée et repose aujourd’hui essentiellement sur les services qui représentent environ 76% du PIB, contre 22% pour l’industrie et seulement 2% (2016) pour l’agriculture. Le tourisme constitue un secteur très important, à hauteur de 8% du PIB. Les productions agricoles principales sont le vin (le Portugal compte parmi les dix premiers exportateurs de vin au monde), les fruits et légumes (olives, orange, pêche…) et les céréales (blé et maïs). Le Portugal est également l’un des principaux exportateurs de marbre et de liège (52.5% de la production mondiale). 80% des exportations portugaises sont destinées à l’Union Européenne. En 2016, le PIB du Portugal s’élève à 184.931 milliards d’euros et son taux de chômage à 10% en 2017.
 

CUISINE

La cuisine portugaise est de type méditerranéen. Elle repose essentiellement sur les produits de la mer (poissons, coquillages…) et les « légumes du soleil » (tomates, poivrons, courgettes, olives, etc.). Dans ce pays vinicole, le vin accompagne souvent les repas. Les plats typiques les plus populaires sont le « cozido à portuguesa » (sorte de pot-au-feu), le « bacalhau à Brás » ou le « bacalhau à Gomes de Sá » (deux plats à base de morue originaires de Porto), ou encore le cochon de lait cuit. La pâtisserie la plus célèbre, et que l’on retrouve dans toutes les pâtisseries de la capitale Lisbonne, sont les « pastéis de nata », sorte de flans souvent appréciés tièdes.
 
Logement en petit hôtel familial à Lisbonne (et à Porto si extension). Dans le village de Sabugueiro. vous êtes hébergés dans une maison familiale. La maison possède 6 chambres, toutes équipées d’une salle de bains, et d’une grande pièce principale où vous partagerez les repas avec vos hôtes.
 
Repas
Déjeuner et dîner pris dans des restaurants et tavernes traditionnels à Lisbonne, des petites adresses délicieuses fréquentées par les habitants, fines bouches. Dans la Serra, pique-niques copieux le midi, préparés par vos hôtes, et dîners chez l’habitant.
 
Transports
Trajets en bus de ligne ou en voiture.
 
Accompagnement francophone pendant le séjour à la Serra Da Estela et en fonction des jours à Lisbonne
 
Assistance téléphonique pendant tout votre séjour pendant les journées libres si nécessaire.
 
Vols
Principales compagnies aériennes : TAP Air Portugal, Transavia, Vueling
Nous pouvons réserver vos billets d’avion à votre place si vous le souhaitez.
 
 

En cours d'écriture

Excellent voyage, permet d’excellentes rencontres avec des familles portugaises et comprendre le pays.
L’accueil permet d’appréhender facilement l’environnement et facilite la découverte du pays.
Nous souhaitons que de nouveaux séjours s’organisent pour découvrir dans le même esprit d’autres régions de ce pays si proche de la France et bien ancré dans l’Europe.
Danielle - Mai 2017

Ce n’est pas la première fois que je voyage solidaire. C’est pour moi la meilleure façon d’aller à la rencontre d’un pays.
Jeanine – Mai 2017

Excellent dosage entre visites guidées et temps libre pour d’autres visites. Peut être un peu plus de fermeté pour les rendez-vous. J’ai beaucoup apprécié le séjour chez Nuno et famille à Sabugueiro. De même que les visites en montagne.
Nathalie – Mai 2016

Merci à nos deux accompagnateurs très disponibles et à l’écoute. Visite des quartiers populaires très agréable (Alfama, Bairo Alto…). Peut être prévoir 2 heures d’apprentissage de la langue portugaise pour avoir quelques notions.
Laurent – Novembre 2016

Bien sur toute la ligne. Les éléments fournis correspondent à ce qu'on en attend (je reviendrai sur un point). 
Teresa est super et de fait, l'ambiance dans le groupe a été excellente sans aucune anicroche. Teresa nous a fait découvrir la ville en évoquant les éléments sociaux et historiques de Lisbonne et du Portugal. Hôtellerie de qualité excellente et j'insisterai sur les contacts avec le personnel (ce qui je pense rentre aussi dans le cadre d'un voyage solidaire). 
Ma petite remarque concerne les particularités de Lisbonne et les nécessités de préparer ce voyage plus qu'on ne pourrait le penser. 
Lisbonne a une géographie tourmentée et le plan fourni est insuffisant au moins au début du séjour. Les autres participants avaient un document type "Lisbonne en quatre jours" avec un plan avec une échelle plus grande et des détails. Ainsi que des indications sur la langue permettant en particulier d'identifier quels sont les poissons proposés dans les restaurants – très utile ! 
Je pense donc qu'il serait bon de conseiller aux futurs voyageurs de se munir d'un tel document et d'en prendre connaissance avant le voyage. Pour le reste, cette ville demande une bonne condition physique vu les pentes rencontrées ! Je pense qu'en fonction des participants, Teresa oriente plus ou moins vers le recours aux transports en commun avec leurs charmes ! 
Alain A - Janvier 2016

Accueil exceptionnel dans la Serra da Estrela par des personnes d'une grande disponibilité et d'une grande convivialité. Accueil parfait à Lisbonne - Respect, Liberté, oui c'est parfait.
Anita.B

Nous avons apprécié l'hébergement en chambre d'hôtes.
Nous avons beaucoup apprécié la compagnie de Tatiana qui nous a guidés dans les différents quartiers de la ville, nous a fait découvrir un petit restaurant plus que sympathique, où à priori elle a ses habitudes. Marta qui a été notre guide durant les 3 jours de visites accompagnées. Sans elle, notre séjour n'aurait pas été ce qu'il a été. Elle a toujours su répondre à nos demandes en proposant du "hors programme", ce qui nous a permis de rencontrer des gens remarquables (table d'hôtes informelle dans un atelier d'ALFAMA, lieu de fêtes et salon de coiffure). Extrait du témoignage de Marie-Claire D. et Jean-Michel N. - janvier 2014 - Portugal - Lisbonne autrement
De belles rencontres, des paysages sublimes, et au retour nous sommes heureux et continuerons ce type de tourisme différent. 
Mme Szendy et son fils - août 2013